A la une

Crise politique : l’Ambassadeur Russe crache les 4 vérités et rappel l’opposition guinéenne à l’ordre.

C’est au cours de la foire du livre qui s’est tenue ce vendredi 6 avril 2018 au siège de la commune de Matam, que l’Ambassadeur russe, Alexandre Brégaszé a dénoncé les journées ville mortes organisée par l’opposition guinéenne,

Lire la suite...

Holy Quran

Menu principal

Identification

Derniers commentaires

  • En guinee si tu joint le pouvoir tout ce que tu di...
  • Dieu ne va pas laisser un fou comme lui diriger un...
  • Si ce fou est elu IL y aura une 3e guerre mondiale...
  • Mr. Diallo, Tous nous soutenons le Pr. Alpha Conde...
  • Jean Marie Dore a ete une tete la plus penchante d...

Journal télévisé

Par la voix de son porte-parole, le Contrôleur général de la police, Mr. Babacar Kassé a annoncé que son département   a pris des décisions contre les commanditaires des actes commis ce jeudi (mise à feux du commissariat de la police urbaine de Cosa).

 

Selon notre reporter qui s’est rendu sur place, c’est aux environs de 3 heures du matin qu’un voisin de la famille victime, a vu le feu et a crié au secours. Tout le voisinage s’est mobilisé, Mais, toute les portes d’entrée étaient barricadées, il y avait des bars de fer. 

 

Apres un incendie qui a presque tout détruit au marché de Madina dans la nuit du samedi à dimanche 18 mars 2018, dont l’origine n’est pas encore déterminée, le gouvernement s’est réuni cet après-midi mardi, 20 mars 2018, et  a annoncé sa décision de mettre en place une commission d’investigation et de proposition des solutions pour éviter désormais des catastrophes similaires.

 

 

En Guinée un incendie a ravagé une partie du grand marché de Madina dans le centre de Conakry, véritable poumon économique de la capitale guinéenne. Les dégâts matériels sont considérables. En tout ce sont 1 500 mètres carrés touchés par le sinistre, probablement plus d'un millier de commerçants impactés, 352 containers détruits, 62 tables de vente et 24 ateliers de couture réduits en cendres. 

 

Une violence survenue ce mercredi 14 mars 2018, pour donner suite à la manifestation organisée par l’opposition pour protester contre la non publication des vrais résultats suivant leurs visions, a entrainé la mort d’un jeune chauffeur de 22 ans.

 

Comme annoncé par un communiqué du Médiateur de la République, à la suite d’une négociation entre le SLECG et le gouvernement, les deux parties ont finalement parvenus à signer un accord dont votre quotidien en ligne, balekonews.com vous livre l'intégralité de l’accord obtenue :

 

Conakry, le 12 Mars 2018 – Suite à la manifestation organisée ce lundi 12 Mars 2018, la situation à 18 heures est telle que suit :

 

MétéoMédia

Dernières vidéo

Publicité

Sondage

Que pensez vous de BalekoNews?